AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fiche sur le Goniurosaurus luii

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Fiche sur le Goniurosaurus luii   Mar 20 Fév - 1:49

Goniurosaurus luii Grismer, Viets and Boyle, 1999
le gecko léopard chinois, le gecko chinois cavernicole



* Toutes les photos marquées d'un copyright ont eu l'aimable autorisation de l'auteur d'être publiées.
Toute copie totale ou partielle sans l'autorisation de la personne, sera poursuivie
.


Habitat:

Goniurosaurus luii est, comme son nom vernaculaire l’indique, un gecko vivant en Chine(au sud-est), dans les régions sombres et fraiches.
Il est présent dans les provinces de Guangxi, Guizhou et l'ile de Hainan, qui fut le premier endroit d'où ces geckos furent importés (où Goniurosaurus hainanensis a été découvert également).

Un aspect important à prendre en compte lors de l’achat d’un tel animal est le suivant :
Au moment de sa description en tant que « rareté », G. luii a été fortement « chassé » dans sa région d’origine. En effet son aspect original et ses couleurs, somme toute superbes, ont fait que ce gecko fut vendu aux alentours des 1500$ voir plus au moment de sa description en tant que telle !

Ils ont été tellement prisés du marché, que celui-ci n’est presque plus trouvé dans sa région d’origine du sud-est de la Chine !
Il ne reste actuellement que quelques populations, qui restent toutefois très rares et fortement menacées.
Il faut donc prendre en compte que si vous décidez d’acquérir ce gecko, cela doit être fait dans un but de reproduction de l’espèce.
Il sera aussi important de prendre contact avec d’autres éleveurs afin de pouvoir varier les souches. Mais il faut également se dire que beaucoup d’individus proposés à la vente sont des F1, donc pour le moment la consanguinité peut être en partie évitée.

Photos de l'île de Hainan :



Chute d'eau à 1900m




Province de Guizhou :



les chutes d'eau Huangguoshu, les plus grandes d'Asie




Espèce :

Il existe plusieurs espèces de Goniurosaurus répartie entre 3 groupes

Toutes peuvent être trouvables en terrariophilie. Certaines comme le luii ou le araneus sont plus facile à trouver que d’autres (G. orientalisou encore le rare Goniurosaurus lichtenfelderi lichtenfelderi )

Les différentes espèces de Goniurosaurus sont :

-le groupe kuroiwae
Goniurosaurus kuroiwae (Japon)
Goniurosaurus splendens (Japon)
Goniurosaurus orientalis (Japon)
Goniurosaurus yamashinae (Japon)
Goniurosaurus toyamai (Japaon)

-le groupe luii
Goniurosaurus luii (Chine)
Goniurosaurus araneus (Vietnam)
Goniurosaurus bawanglingensis (Chine/Hainan)

-le groupe lichtenfelderi
Goniurosaurus lichtenfelderi (Vietnam)
Goniurosaurus hainanensis (Chine/Hainan)

Températures et hygromètrie :

G. luii est un habitant des grottes et cavernes. On peut donc aisément comprendre que celui-ci a besoin d’un endroit frais et humide pour pouvoir vivre.
Je maintiens mes Goniurosaurus à une température entre 24 et 28 C° le jour, avec une bisse de quelques degrés la nuit.
Je maintiens une atmosphère humide dans le terrarium et procède à une à deux pulvérisations par jour (l’après-midi et le soir à l’exctinction des feux)

Terrarium :

60 x 40 x 45cm pour un couple d’adulte me semble être une bonne base minimum pour ce gecko.

Description :

Le corps est élancé. Il ressemble vaguement au gecko léopard, en étant beaucoup moins trapu, et d'aspect plus fragile.
Tout comme chez Eublepharis, celui-ci naît avec des bandes(pouvant être orange ou blanche) et sans points.
Puis au fil de sa croissance ses bandes tendent à disparaître, pour laisser apparaître des taches sur le corps.
Ce gecko atteint environ 18cm à l'âge adulte et pourrait vivre une dizaine d'années.
Un des points remarquables chez le genre Goniurosaurus, est la couleur de leurs yeux variant du rouge à l'orange (voir noir chez la forme anérythristique de G. hainanensis )

Goniurosaurus hainanensis anérythristique


Gros plan de l'oeil chez G. luii


Maintenance :

Il y a plusieurs chose à prendre en compte pour le maintien du Goniurosaurus luii.

Tout d’abord,il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’un gecko cavernicole, des cachettes lui sont indispensable afin de pouvoir se tenir à l’abri de la lumière, ainsi que de ce qu’il pourrait considérer comme des prédateurs.

Un autre point important, qui semble être une bonne clé de succès dans son maintien, est la présence de mousse (sphaigne) dans le terrarium. La mousse permet en effet de garder un certain taux d’humidité dans le terrarium. Mes Goniurosaurus semble également grandement se plaire sur la mousse lors de leur balade nocturne.
Je maintiens mes geckos sur une partie en papier ménage, et l’autre partie avec de la tourbe et de la sphaigne. Je maintiens une partie en papier ménage pour la raison suivante :
Mes geckos sont de très mauvais chasseurs. Ils arrivent souvent de rater leur proie, que cela soit vers (qui ne bougent pas très vite) et grillons. Ainsi je nourris mes geckos exclusivement sur le papier, ce qui les empêche d’avaler de la tourbe lorsque je les nourris.

Il faut également éviter de donner une lumière trop forte dans le terrarium. Le gecko ira de toute façon se cacher durant la journée. Mais étant cavernicole dans son pays d’origine, je ne me risquerais pas à tenter de leur fournir une lumière forte sur le long terme.

Comportement :

Le luii est un animal nocturne. sa période d'activité commence vers 22h30. N'hésitez pas lui donner des endroits pour grimper car il s'avére que ce gecko est un sacré acrobate !
Ce gecko est d'une nature placide quand celui-ci est né en captivité. Il est possible de tomber sur des geckos agressifs et mordeurs lorsqu'il s'agit d'individus capturés dans la nature.
Quand celui-ci se sent menacé il dresse sa queue en l'air, et la fait bouger de droite à gauche (et inversément) d'un mouvement décrivant un S.

Un autre aspect du comportement du "gecko léopard chinois", et sa manière de chasser. Celui-ci est un véritable fénéant.
En effet, quand vient l'heure du repas et une fois qu'il a compris qu'il peut rester tranquillement dans sa cachette à attendre que la nourriture lui passe sous le nez, il ne se privera pas d'attendre à l'entrée de sa cachette.


Maladies :

Les spécimens nés en captivité ne sont normalement pas sujet aux parasites.
Il faut faire attention à éviter les carences calciques. Pour se faire, on veillera à bien supplémenter les proies en carbonate de calcium CaCO3 ou à l’aide d’os de seiche réduit en poudre.

Nourriture :

Insectes adaptés à la taille de la tête du gecko pour les juvéniles.

Blattes, grillons, vers de farine, petits criquets, teignes, larves de Tébos,
Un bon moyen de démarrer des jeunes geckos réticents à la prise de nourriture (à cause du stress lors de leur arrivage) est de leur proposé de petits vers de farine.
Une fois démarré comme cela, les geckos n’hésiteront pas à attaquer des petits grillons.


Phases :

Il existe deux types de Goniurosaurus, une souche dite normale, et une autre forme dite « neon orange ».

Il ne semblerait toutefois pas que ces couleurs soient dues à la localité des individus

Spécimen normal (bandes blanches) :



Spécimen neon orange (bande oranges) :




Manipulation :

Il s’agit d’un gecko extrêmement fragile, timide et facilement stressable. Pour cela, les manipulations sont à éviter. Cet animal ne se prend pas dans le but de lui faire des câlins ou de se pavaner avec (prenez une peluche pour le manque de câlins).

Reproduction

je n'ai pas encore reproduit mes animaux (trop jeunes) d'autres infos viendront d'éleveurs expérimentés en la matière

Comment choisir son gecko ?

Voilà La question. Il faut avant tout trouver quelqu’un de confiance. Les animaleries sont des nids à maladies, et il est fortement déconseillé d’acheter ses animaux là-bas. Le but d’un vendeur est de vendre, même si ils se disent éleveur.(mais il y a des exceptions)

Si le gecko possède une queue de repousse, veillez à ce que celle-ci se soit bien reformée.


Il ne doit pas présenter de déformations aux pattes. (ou à tout autre endroit du corps ) Si il ne les a pas correctement quand il est debout il faut éviter de le prendre. L’aspect des pattes est très important, il faut veiller à ce qu’elles ne soient pas fracturées.

S'il se débat lorsque vous essayez de le prendre ce n'est pas qu'il est en mauvaise santé bien au contraire. Un Goniurosaurus amorphe n’est pas un bon signe.

Le terrarium dans lequel se trouve le gecko avant son achat doit être propre, le vendeur a au moins un certain respect pour ces bêtes.
Il est bon de rappeller qu’il faut s’assurer que votre gecko (s’il s’agit d’un juvénile) est bel et bien démarré, pour cela demander à le voir chasser pour voir s’il a au moins une réaction (le fait de ne pas prendre la proie est normale car il s’agit d’un animal nocturne)
Il ne doit pas présenter de petites boules au coin de l'oeil car c'est une carence en vitamine importante
Le gecko devra présenter de l'extérieur un aspect "propre" : pas de morceaux de mues collés ou des traces d'excréments au niveau du cloaque

Prix :

Tout dépend de l'endroit où vous l'acheterez, un éleveur sera meilleur marché qu'une animalerie.
On comptera entre 50 et 100 euros pour l'achat d'un tel animal.

Photos prises des sites suivants :

www.china9.de
http://www.chinalink.de
http://www.chinaholidays.co.uk/

Remerciement :

à Marlies administratrice du forum The Geckophile et directrice de l' "A. felinus Database" pour ses photos.
à KC de www.livingscales.com
Revenir en haut Aller en bas
 
Fiche sur le Goniurosaurus luii
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gecko chinois (Goniurosaurus luii grismer)
» Goniurosaurus luii
» Goniurosaurus ...
» "Espèces faciles/Pour débuter" et phases
» Nouveau terra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guttatus and co :: Lézards-
Sauter vers: