AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Baisse de température nocturne?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Baisse de température nocturne?   Mar 10 Avr - 2:32

Chez pas mal d'espèces que je maintiens,l'incubation à des températures variables avec une chute la nuit est non seulement conseillée,mais plus efficace.
D'autre part,chez les serpents,certains boïdés comme Morelia bredli ou Morelia boeleni "couvent" littéralement leur ponte et les éleveurs de ces espèces laissent souvent la mère avec les oeufs.Ca marche aussi bien,sinon mieux,qu'avec un incubateur et des températures constantes.
Sauf erreur de ma part,dans la Nature les gutts pondent dans des endroits protégés avec une humidité suffisante,mais il n'y a certainement pas des températures constantes sur tous les sites de ponte.
L'expérience m'a prouvé qu'en incubant avec baisse nocturne de température,on met certes plus longtemps,mais on obtient aussi des petits plus vigoureux et résistants que ceux incubés de manière classique.
Qu'en est-il de P. guttatus?
Revenir en haut Aller en bas
nat
Co-Fondateur
Co-Fondateur


Féminin
Nombre de messages : 6780
Age : 52
Localisation/département : près de Nantes
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Baisse de température nocturne?   Mar 10 Avr - 10:26

Oui le pantherophis dans son milieu naturel pond à un endroit humide et frais de température relativement stable, car ce que craignent les oeufs c'est une température trop élevée.
Donc nous employons ( et je suis loin d'être la seule, car même kathy love fait avec des clims, une température stable) un incubateur stable, car comme ça nous pouvons prévoir le temps d'incubation, mais il est sûr qu'une petite baisse la nuit ne tuerait pas les oeufs, mais augmenterait le temps d'incubation.
Quand à prôner que les petits sont plus vigoureux... , c'est comme ton discours les phaser sont des tares... , c'est toi qui voit !!! Very Happy
Je reproduis des bébés gutt depuis de nombreuses années et mon tôt de mortalité est vraiment très très faible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gutt-folie.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Baisse de température nocturne?   Mar 10 Avr - 12:08

Il est vrai que dans la nature il y a toujours un gradient thermique jour/nuit et les espèces ovipares et ovovivipares voient les durées d'incubation de leur progéniture énormément varier en fonction de ces conditions. Il faut aux oeufs (qu'ils soient expulsé à la ponte ou maintenus au sein de leur mère) respecter une certaine "durée de température d'incubation" pour arriver au terme de leur croissance. Les reptiles cherchent la stabilité thermique (d'où les lieux de ponte très précis ou même le principe d'ovoviviparité qui permet à la mère de "déplacer" sa progéniture en fonction des conditions extérieures) pour permettre aux petits d'éclore le plus rapidement possible. Le comportement des pythons répond aux mêmes exigences et le fait de couver permet de "limiter" les impacts des variations thermiques. M. boeleni ou M. bredli vivent dans des régions avec de forts contrastes thermiques (altitude pour le boeleni et climat continental pour le bredli) et il est clair que la biologie de leur ponte y sera d'autant plus adaptée.
C'est pareil pour P. guttatus... Il lui faut environ 1500° pour qu'une ponte éclose, soit une quarantaine de jours à 30°C ou une cinquantaine à 28°C.

Je pense que l'essentiel est de respecter en priorité l'intervalle de température propre à l'espèce, ainsi que l'hygrométrie, pour que les oeufs restent viables; quant à la régularité jour/nuit de ces températures, je ne pense pas que cela ait une grande influence sur le succès de la ponte, la rendant même moins facile à prévoir et l'exposant potentiellement à des risques si l'intervalle en question n'est pas respecté à un moment ou à un autre du gradient (avec à la clé la mort des oeufs ou au pire les abbérations malheureusement bien connues en cas de "surchauffe" des oeufs).

Je ne contredirais donc ni l'un ni l'autre... Il y a une méthode simple respectant ce que l'animal tend à chercher dans la nature (la stabilité thermique parfaite pour l'incubation des oeufs) et la méthode naturelle qui correspond à la réalité des faits imposés par la nature, indépendament de ce que cherchent les reptiles, à savoir un certain gradient imposé par le cycle jour/nuit...

Quant à la resistance des petits issus de l'une ou l'autre des méthodes d'incubation, ça... C'est assez difficile de comparer je pense... Maintenant si je devais raisonner le plus pragmatiquement possible, je dirais qu'à respecter un certain gradient thermique, un risque (naturel) est pris, et que par lui il peut parfaitement y avoir un tri quant aux petits arrivant à terme. Les plus faibles ne survivront pas aux variations et par conséquent le ratio de bêtes "solides" sera plus important que dans le cas d'une incubation à température régulière où même les plus faibles auront une chance d'éclore...

En même temps le sujet est intéressant je trouve... Je serais curieux de savoir pour quelle raison (biologiquement parlant) les naissances issues d'une incubation "cyclée" seraient plus robustes... (aime bien apprendre moi Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Baisse de température nocturne?   Mar 10 Avr - 20:06

thorrshamri a écrit:

L'expérience m'a prouvé qu'en incubant avec baisse nocturne de température,on met certes plus longtemps,mais on obtient aussi des petits plus vigoureux et résistants que ceux incubés de manière classique.
Qu'en est-il de P. guttatus?

David a écrit:

Les plus faibles ne survivront pas aux
variations et par conséquent le ratio de bêtes "solides" sera plus
important que dans le cas d'une incubation à température régulière où
même les plus faibles auront une chance d'éclore...

+ 1
De même que des animaux à l'état naturel sont résistants car les plus faibles meurent (déformation, couleur, défense immunitaire et j'en passe).
D'accord pour la résistance plus élevée pour les petits qui ont réussit à éclore, mais on ne fait qu'éliminer les plus faibles, au moins que ce gradiant de température commence à "fortifier" l'organisme du serpentau, je ne pense pas que cela soit prouvé(car très dure à évaluer je pense), surement beaucoups d'hypothèses.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baisse de température nocturne?   Aujourd'hui à 14:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Baisse de température nocturne?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baisse de température la nuit
» baisse de température !!!
» baisse de température
» Baisse de température la nuit
» Petit bricolage pour baisser la température de l'aquarium ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guttatus and co :: Reproduction-
Sauter vers: