AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fiche d'élevage du rat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Fiche d'élevage du rat.   Ven 26 Mai - 20:00


LE RAT



Avant de vous lancer dans l’élevage de rats pour vos serpents, voici quelques petites choses à savoir pour que tout soit fait dans le respect de cette espèce.



1 Qu’est ce qu’un rat ?

Le rat de compagnie (ratus norvegicus) appartient à l’ordre des rongeurs. Il en existe de toutes les couleurs avec des marquages divers, des textures de poils différentes…
C’est un animal intelligent, joueur, curieux qui a besoin d’attention et de la compagnie de ses congénères mais qui a malheureusement une espérance de vie très courte (un rat de 2.5ans est un vieux rat.)
Les rats ne sont pas trop difficiles à maintenir ni a reproduire à condition de respecter quelques règles de base car, si beaucoup d’entre vous en possèderont uniquement pour nourrir leurs serpents, il ne faut pas oublier que ce sont des êtres vivants à respecter avant tout.

2. Choisir une cage adaptée bien la garnir et l’équiper.

Avant de commencer à vous mettre à la recherche de vos futurs pensionnaires, il vous faut d’abord préparer leur habitat.

A.La taille :
Pour choisir une cage suffisamment spacieuse pour vos rats, on se fie à cette formule :

Hauteur (cm) X Longueur (cm) X Largeur (cm) le tout divisé par 50 000. Le résultat sera le nombre de rats que votre cage peut contenir.

On préfèrera une cage à barreaux (sauf en cas de chat chasseur) plus amusante puisque les parois peuvent être escaladés.

B.Le choix de la litière.

Le choix de la litière sera crucial pour vous et vos animaux.
Le rat ne supporte pas les copeaux ni les litières de pin ou de cèdre. Cela irrite ses parois pulmonaires, le système immunitaire est alors mis à rude épreuve et cela peut entraîner de graves complications respiratoires (celles-ci étant déjà le point faible naturel du rat, inutile d’en rajouter).
Ne mettez pas non plus de litière à chats ni de foin, tout ceci est bien trop poussiéreux et encore un fois met à mal les voies respiratoires du rat.
Préférez donc des litières de chanvre (très absorbante pratique pour les odeurs), de rafle de maïs ou de lin.

Sinaja vous présente la litière de chanvre:





C.Le choix de l’abreuvoir.
Préférez un biberon à bille aux gamelles standard, en effet, il protègera l’eau des souillures et de la litière projetée, ça évitera que les bactéries prolifèrent. Comme l'illustre ma rate Nothing, l'utilisation du biberon est simple puisque le rat n'a qu'a pousser la petite bille pour obtenir de l'eau.
Pour vérifier que le biberon fonctionne bien, des petites bulles doivent pouvoir être observées lorsque le rat l'actionne.

Exemple de biberon (celui-ci est utilisé couplé à un autre, il ne serait pas suffisant seul en raison de sa petite taille, il existe divers formats dans le commerce.)



D.Des jeux (ne rime pas toujours avec cher, quelques astuces pour les bricoleurs).
Les rats ont besoin de distraction, si vous souhaitez leur offrir une cage bien aménagée, pour qu’ils puissent s’épanouir correctement vous pouvez leur ajouter :
-des étages : dans le commerce : Il existe des étages à furets très bien et pratiques à nettoyer.
:pour les bricoleurs : Evitez de fixer des étages en bois, ils s’imprègnent souvent de pipi et le nettoyage n’est pas aisé, préférez-leur du plexi et autres. Si vous ne pouvez pas faire autrement, recouvrez-les de lino (Attention pas de colle toxique, n’oubliez pas que vous avez affaire à un rongeur !)


-des tubes : dans le commerce :Attention, prenez des tubes à furet et non à hamster, vous risquerez de vous retrouver avec un rat coincé/étouffé.
:pour les bricoleurs : Vous pouvez également bricoler des tubes-maison avec des tuyaux de gouttières en plastique ou des bouteilles d’eau. Prenez la précaution de bien limer les bords pour éviter tout risque de coupures.

-des hamacs : dans le commerce : On trouve des hamacs à furets qui leur conviennent très bien.
: pour les bricoleurs : Vous pouvez toujours nouer les quatre coins d’un torchon aux barreaux de la cage.


3.La nourriture.

Il est très important de bien nourrir ses rats. Il existe des mélanges dans le commerce mais attention aux équilibres, ne prenez que des « spécial rats » !
Vous pouvez également les nourrir avec des bouchons de labo pour rats, c’est très équilibré mais certains font la fine bouche.
Certaines assos, font des mélanges moins chers.
Vous pouvez également trouver des recettes de mélanges maison sur des sites spécialisés.

Les friandises seront composées de vos restes d’assiettes, de fruits frais et de toutes les choses saines qu’on aime en fait cependant évitez de les leur donner à travers les barreaux, en vieillissant les rats ne voient plus très bien et peuvent confondre par réflexe.

N’oubliez pas que vos rats doivent toujours avoir des choses à ronger à disposition, leurs dents poussent en permanence ils doivent pouvoir les user.

Attention : Pas d’agrumes pour les rats mâles, cela peut être dangereux.
Evidemment, pas d’alcools et autres, le rat ne peut pas vomir et donc ce qui est avalé ne peut plus ressortir naturellement.
Pas de bonbons.
Pas de moutarde ou sauces très fortes.
Pas de boissons gazeuses.
Evitez le chocolat noir.
Les rats grignotent n’importe quoi, attention aux plantes à proximité de la cage…
Rincez bien vos fruits légumes avant de leur donner (pesticides et autres joyeusetés)
Evidemment évitez les chewing-gums (ça ne se mange pas même pour nous !) et les trucs gluants du style shamallows, nutella et autres, ils risquent de s’étouffer.

4.Bien choisir son rat.

Ne faites jamais vivre un rat seul, c’est un animal grégaire, en effet il s’ennuiera sans stimulations et même si vous vous en occupez souvent, vous ne remplacez pas un congénère.
Cependant, même si vous faites un élevage, séparez bien mâles et femelles (pourquoi ? cf. : « reproduction »)
Comme pour les serpents, et pour démarrer sur des bases saines il est toujours préférable d’éviter les animaleries mais étant terrariophiles, il n’est pas évident que les éleveurs vous laissent repartir avec un de leur petits protégés. Voici donc quelques conseils pour s’en sortir quand même.
Je vous conseille d’apprivoiser vos rats, en effet lorsque vous changerez la cage ou aurez à vous occuper d’une rate et ses bébés, ça vous facilitera grandement la tâche (une morsure de rat est douloureuse) et ça leur épargnera du stress inutile. Des friandises amélioreront généralement assez vite vos relations.

A.En animalerie.
Vérifiez que les mâles et les femelles sont bien séparés (pourquoi ? cf. « reproduction » ) qu’ils ont des litières adaptées à leurs besoins, qu’il n’y a pas de traces de diarrhée dans celles-ci.
Prenez celui que vous avez choisi dans vos mains, écoutez sa respiration, elle ne doit pas être sifflante, le rat ne doit pas éternuer ni présenter de porphyrine ( liquide rouge que beaucoup confondent avec du sang et qui est souvent signe de problèmes) autour des yeux ni autour du nez, vérifiez son pelage qui doit être luisant, propre (attention aux rats double rex qui présentent naturellement des « calvities » à ne pas confondre avec des gales !) pas de goitre sous le cou.
Si vous notez une quelque choque d’anormal, n‘achetez aucun animal, les maladies étant très souvent contagieuses.

B.Chez les éleveurs réguliers.
Faites preuve de bonne foi et ne cachez pas vos intentions.
Les éleveurs pourront éventuellement vous vendre un mâle reproducteur si il meurt de sa belle mort. En effet les femelles sont moins souvent vendues avec bonne grâce aux terrariophiles puisque beaucoup prennent leurs rates pour des usines, cependant si vous prenez garde à bien respecter le chapitre reproduction vous pouvez avoir une chance. C’est toujours un sujet difficile à aborder et c’est souvent au cas par cas.
N’oubliez pas de vérifier tous les points cités plus haut, en effet et malheureusement éleveur n’est pas toujours égal à personne de confiance.

C.Chez les particuliers.
Certains particuliers n’ont pas de ratterie mais se retrouvent parfois avec une portée dite kinder et cherchent à se débarrasser des bébés. Là encore, ne cachez pas vos intentions et il sera plus difficile d’avoir une femelle.
N’oubliez pas les points cités plus haut.



5. Mâle ou femelle : comment les différencier ?

A l’âge adulte :
Rien de plus facile, puisque les rats mâles arborent une paire de testicules assez imposante.
Les femelles dont le poids peut varier de 150 à 500 grammes sont nettement plus petites et élancées que ces derniers qui oscillent entre 250 et 1000grammes
Il y’a également des différences de comportement puisqu’en règle générale, les femelles sont plus vives et curieuses.

Des photos de femelles:
Nothing et Danaë


Nothing de dessous


Des photos de mâles:
Aska & Snö:


A la naissance:
Pour sexer des nouveaux nés, il faut comparer l’écart entre les deux orifices situés sous la queue, il est plus important chez les mâles, ceci est visible dès la naissance mais si vous n’y parvenez pas immédiatement, ne vous acharnez pas et attendez quelques jours.

Attention : Ne laissez jamais en permanence mâles et femelles ensemble (cf. « Reproduction »).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: fiche d'élevage   Mer 8 Nov - 15:31

6.La reproduction.

La reproduction est une étape qui peut se révéler mortelle pour les femelles si certaines précautions ne sont pas observées.

A.Bien choisir les candidats à la reproduction.
Si vous souhaitez faire reproduire une femelle, vous ne devez pas la mettre en présence d’un mâle avant qu’elle ai atteint 4-5mois et 250grammes.
Attention : Pas de première portée après les 8mois de la femelle et respectez toujours un laps de temps de 1 mois entre le sevrage des bébés et une autre portée !

Pour le mâle c’est plus simple, il peut se reproduire à n’importe quel âge sans danger pour lui.

Si vous voulez avoir quelques rats de compagnie il est préférable d’attendre ses 6mois, âge ou certains font une superbe crise d’ado et deviennent agressifs, il faut alors éviter de les reproduire.
Il est conseillé d’attendre carrément ses 1.5 an pour voir si il ne développe pas de tumeurs et autres.
Préférez toujours des parents de bon caractère.



B.L’accouplement.

L’accouplement est très bref chez les rats, il peut même passer inaperçu, pour que votre rate soit enceinte à coup sûr il est plus pratique de laisser le mâle et la femelle ensemble pendant une semaine si ils ne se battent pas. Cependant les gens soigneux les sépareront et les remettront en présence par la suite, il est préférable d’assister à l’accouplement pour noter la date.
La rate présente très souvent après l’accouplement un petit bouchon de sperme, n’y touchez pas, elle le perdra naturellement.

N’oubliez pas de séparer le couple une fois que vous êtes sûrs que la rate est bien enceinte !

C.La gestation.
La gestation dure en moyenne de 21 à 23 jours.
Pendant ce laps de temps, la rate ne doit manquer de rien surtout en calcium et protéines donc vive les fonds de pot de yaourt et les petits morceaux de viande.
Vous pouvez laisser votre rate avec ses copines, si ça se passe bien entre elles, cependant, il est préférable que lors de la dernière semaine de gestation la rate soit seule dans une cage en plexi (quand les bébés auront ouvert les yeux ils voudront explorer le monde et ils risqueraient de se coincer dans des barreaux aux écarts trop grands pour eux et vu qu’il est préférable de ne pas bousculer la rate quand elle est avec ses bébés, mettez la directement dans une cage sécurisée).
Ne pressez pas son ventre en la prenant à partir de la deuxième semaine.
La rate peut devenir nerveuse pendant sa gestation et l’allaitement elle se calmera par la suite.

Surveillez bien que la rate ne présente pas de perte vaginale ou autre, si c’est le cas, véto !
Si vous êtes sûrs que votre rate est enceinte (prise de poids, tétines apparentes) et que rien ne sort au-delà de 23 jours, courrez chez votre vétérinaire. (d’où l’intérêt d’avoir la date d’accouplement).

D.L’accouchement
Votre rate ressemble désormais à une poire géante, elle ne quitte plus son nid… elle va donc bientôt accoucher.
Elle est (normalement) dans sa cage de maternité, ne la dérangez pas pendant le travail, ça peut perturber le bon déroulement des opérations.
Si un quart d’heure après les premiers saignements il n’y a toujours pas de bébé en vue, appelez un vétérinaire.
Attention : votre femelle est fécondable quelques heures après son accouchement, prenez garde aux mâles fugueurs.

E.Les bébés.
Une fois que les bébés sont nés, la femelle va les allaiter, veillez bien à ce que la rate ne manque de rien !
Prenez garde à ce que le nid soit propre et ne mettez pas de tissu dedans, ils risquent de s’étouffer avec !
Si votre rate est bien apprivoisée, vous pouvez toucher les bébés pour commencer à les habituer aux manipulations et procéder au sexage quelques jours après la naissance.
Dès qu’ils atteignent l’âge de 5 semaines, les bébés sont sevrés et vous devez séparer les sexes, en effet les bébés sont matures sexuellement à l’âge de 6 semaines, (et il y’a parfois de petits précoces) ça pourrait donc présenter un danger pour la mère (surmenage et affaiblissement de ses ressources) et pour les petites (trop jeunes pour supporter sans aucun risque une grossesse).
Les femelles et la mère peuvent retourner avec les autres femelles, les jeunes mâles iront dans la cage du père et des autres mâles. Attention, surveillez bien les premiers instants.

N’oubliez pas que votre rate n’est pas une usine Wink

7.Les maladies

Le rat est un animal sujet a plusieurs maladies, n’oubliez pas que toute chose anormale est à prendre au sérieux. Une épidémie est très vite arrivée et soigner toute une tribu demande du temps.
Afin d’éviter le maximum de problèmes, il est conseillé d’effectuer une quarantaine de 3semaines avant d’intégrer un nouveau rat dans sa colonie.

A.Les symptômes auxquels vous devez être attentifs.
Un rat doit consulter un vétérinaire quand -il éternue a intervalles réguliers
-il a une grosseur à un endroit (abcès, tumeur)
-vous trouvez des projections de porphyrine sur les parois de vos cages (liquide brun-rouge qui ressemble au sang) ou qu’il en a autour des yeux et du nez très fréquemment (peut être signe d’une maladie interne invisible pour nous)
-il fait du bruit en respirant
-il présente une plaie qui saigne beaucoup ou très large
-il a la tête penchée
-il a des plaques, des boutons, des croûtes
-le ventre anormalement gonflé (attention, il y’a des obèses aussi !)
-il saigne par le sexe ou l’anus, si il y’a des écoulements anormaux.



B.Les problèmes les plus courants.

1.Les tumeurs.
Les tumeurs sont malheureusement très fréquentes chez les rats (en particulier chez les femelles dont plus de la moitié développent des tumeurs mammaires).
C’est une boule dure qui, si elle est maligne grossit extrêmement vite jusqu'à atteindre des tailles faramineuses. On a pas toujours le temps d’intervenir et ça se finit souvent par une euthanasie. Prenez garde à ce que votre rat ne se blesse pas en frottant/grattant sa tumeur. Discutez-en avec votre vétérinaire.
Si la tumeur est bénigne et que vous avez un jeune rat, l’opération est envisageable tout en gardant à l’esprit que les tumeurs peuvent revenir. Ca a quand même sauvé des vies, c’est à vous d’en discuter avec votre vétérinaire.

Exemple de tumeur maligne (évolution de 4 jours) sur Elea:


2.Les problèmes respiratoires.
La grande faiblesse du rat, outre les tumeurs, c’est son système respiratoire.
Les problèmes liés à celui ci sont souvent accompagnés de projections de porphyrine et d’éternuements. Si votre rat commence à éternuer régulièrement, ça peut être un rhume qui, si il n’est pas soigné à temps, risque d’évoluer très vite en pneumonie. Votre rat est alors extrêmement contagieux pour toute votre tribu.
Vous pouvez lui faire des inhalations de Pérubore pour soulager sa respiration mais ça ne le guérira pas, il faut aller chez un vétérinaire et traiter le tout à coup d’antibiotiques.
Mettez les malades en quarantaine.
Pour prévenir ce genre de problèmes, n’exposez pas vos rongeurs à des courants d’air !

Ca peut être un problème lié à la litière (pas adaptée aux rats ou trop sale) dans ce cas, changez là ! Si ça ne s’arrange pas consultez un vétérinaire, ça a peut-être déjà trop endommagé son système respiratoire.

Un rat ne doit pas faire de bruit (à part couiner si il se chamaille légèrement avec ses congénères), tout autre signal sonore doit être considéré comme potentiellement grave.

Un rat dont le système respiratoire à été mis à mal peut garder des séquelles durant toute sa vie même si on a tout fait pour le soigner, on parle alors de problème chronique. Il n’y a rien à faire pour cela à part surveiller d’éventuelles dégradations.
Si c’est e cas, une visite chez le vétérinaire s’impose.

Projection de porphyrine sur un mur:



3.La pododermatite.
La pododermatite se traduit par une inflammation voire une plaie sous une ou plusieurs pattes du rat.
C’est un signe de mauvaise hygiène évident.
Les rats âgés y sont très souvent plus sensibles étant donné qu’ils bougent moins et restent parfois dans leur pipi.
Si le problème est peu avancé le fait de tout nettoyer devrait faire l’affaire, par contre si c’est déjà très enflé enflammé et blessé il faut consulter un vétérinaire, une opération peut se révéler nécessaire pour un cas grave.

4.Les abcès
C’est vite arrivé, un combat, une chute, il s’est irrité, il s’est mordu la langue… bref les causes sont nombreuses et on se retrouve avec une boule molle.
Il faut donc consulter un vétérinaire (surtout lorsque celui-ci est près des yeux !)pour avoir un traitement antibiotique.
Pour ceux qui ont la main, il faut que l’abcès mûrisse et ensuite le vider plusieurs fois par jour jusqu'à disparition du pus. Attention, il faut du matériel stérile (compresses) et du désinfectant (bétadine) qund on est pas du tout habitué, il vaut mieux laisser faire le vétérinaire et ne pas jouer a l’apprenti-sorcier au risque d’empirer les choses.
Retournez le consulter d’urgence si la plaie se nécrose (peau noircie).

Ceci n’est qu’une toute petite liste des malheurs qui peuvent arriver à vos rats, pour toute question, doute, peur n’hésitez jamais à appeler un vétérinaire ou à nous demander des renseignements.

C.Trucs et astuces

Comment différencier la porphyrine du sang ?
Pour cela, prenez un kleenex (ou coton) imbibé d’eau oxygénée et recueillez un peu de liquide suspect que vous mettez dessus, si ça se décolore c’est du sang, sinon, c’est de la porphyrine.

Trop fortes chaleurs?
Vous pouvez mettre à disposition de vos rats un carreau de carrelage qui restera frais en toute circonstance.

Hypothermie ?
Les rats sont sujets à l’hypothermie quand ils sont en état de choc, dans un état très avancé de maladie.
Si vous voyez que votre rat est plus froid que d’habitude, si il semble rechercher la chaleur, mettez une bouillotte à sa disposition.
Il en va de même pour les transporter chez le vétérinaire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Fiche d'élevage du rat.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche d'élevage des cétonidae;préparé sur le genre Eudicella
» Fiche d'élevage perso : Besoin d'avis
» Renseignement fiche d'élevage poisson.
» Fiche d'élevage du bombyx éri
» [ fiche d'élevage] agalychnis callidryas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guttatus and co :: Rongeurs-
Sauter vers: